Cette année a ouvert 159 des affaires concernant le handicaper les activités des journalistes

Depuis le début de l’année Нацполиция a ouvert 159 productions sur le fait d’empêcher les activités des journalistes. Sur ce 25 octobre, a déclaré lors de la conférence internationale «la Sécurité des journalistes en Ukraine. Mettre fin à l’impunité» le chef adjoint de chef de la division de la direction Principale de l’instruction Нацполиции de l’Ukraine Alexander Kovtun, rapporte Ukrinform.

«Pour les 9 premiers mois de cette année institué 159 pénales productions de différents articles sur l’entrave à l’activité des journalistes, de 29 ou 22% de plus que durant la même période de l’année dernière», a déclaré Kovtun.

Selon lui, l’augmentation du nombre d’affaires est due, en particulier, le fait que des changements de critères travail Нацполиции, lui ont plus confiance et de plus en plus recours. Dans la cour a déjà envoyé le 14 pénales productions.

Kovtun a déclaré que dans le travail des enquêteurs est de 372 de production, dont les victimes sont des journalistes et des autres représentants des médias. Le plus de résonance d’un crime est un crime de Paul Шеремета et des événements autour de la chaîne de télévision «Inter», résumait-il.

Auparavant, Freedom House a publié une étude selon laquelle la liberté de la presse en Ukraine est au niveau de 2013.




Cette année a ouvert 159 des affaires concernant le handicaper les activités des journalistes 26.10.2016

0
Октябрь 26th, 2016 by