Dans la fédération de RUSSIE a expliqué perquisitions chez un journaliste de «la Crimée. Les réalités de la» отсутствитем d’accréditation

Du MAE de la fédération de RUSSIE déclare que les journalistes de «la Crimée.Les réalités» (projet de Radio Liberté éd.) doivent recevoir de la fédération de RUSSIE d’accréditation que les journalistes des MÉDIAS étrangers.

Ce sujet lors de la réunion à Moscou, a déclaré le représentant du Ministère des affaires étrangères Maria Zakharova, commentant la détention du journaliste Nicolas Семены, transmet «Ukrainienne de la vérité».

Selon Захаровой, car «la Crimée. Réalités» est un projet de Radio Liberté, c’travaille là-bas, les journalistes doivent obtenir une accréditation que les employés des MÉDIAS étrangers.

«J’Семены pas d’accréditation pour le travail sur le territoire de la Russie», — a déclaré Zakharova.

«Pour travailler en tant que journaliste étrangère médias cette accréditation est nécessaire. Par conséquent, cet homme a violé la législation russe», dit — elle.

Comme annoncé, le 19 avril, les forces de sécurité russes occupé la Crimée détenu le journaliste Nicolas Семену, l’accusant d’avoir que dans ses articles, il a critiqué l’annexion de la péninsule. Plus tard, il a été libéré sous abonnement et assigné à résidence, une «enquête» contre lui, continue.

Le même jour, on apprend que les occupants passent recherches de logement chez les photographes de crimée татарок Леньяры Абибулаевой et Ruslana Люмановой.

La détention de journalistes ont dénoncé les organisations internationales.




Dans la fédération de RUSSIE a expliqué perquisitions chez un journaliste de «la Crimée. Les réalités de la» отсутствитем d’accréditation 21.04.2016

0
Апрель 21st, 2016 by