Hongrois député européen privés de l’immunité en raison de soupçons d’espionnage au profit de la fédération de RUSSIE

Le parlement européen, le mercredi, le 14 octobre, dépouillé de l’intégrité de Belo Kovacs,le représentant hongroise ультраправую parti Йоббик».

Comme le rapporte l’AFP, 55 ans, la politique de la soupçonnent d’espionnage contre les institutions de l’UE en faveur de la Russie, transmet la Deutsche Welle.

Les accusations à l’adresse de Kovacs est apparu de hongrie, le journal pro-gouvernemental en mai 2014, juste avant les élections au Parlement européen. Le parquet de Hongrie déclare que les stratégies de mise en contact avec les représentants des services spéciaux russes à partir de 2010. Kovacs souvent visite Moscou et a été l’observateur sur la soi-disant référendum en аннексированном la Crimée. Les stratégies nie les accusations à son encontre.

Décision du Parlement européen rend possible la tenue d’une enquête officielle dans les relations de Kovacs. Si sa culpabilité est établie, la politique est confronté à de deux à huit ans d’emprisonnement.

Auparavant, a indiqué que si le fait de l’espionnage au profit d’un état étranger contre les institutions de l’union Européenne et la Hongrie sera prouvé, Belo Ковачу menace de deux à huit ans d’emprisonnement. Si le prouveront que l’affaire est liée à la divulgation des secrets d’etat — la durée de détention peut être maximale pour la Hongrie, et jusqu’à 15 ans.




Hongrois député européen privés de l’immunité en raison de soupçons d’espionnage au profit de la fédération de RUSSIE 15.10.2015

0
Октябрь 15th, 2015 by