La douma d’etat de la fédération de RUSSIE a appuyé la suspension d’un traité sur un ALE avec l’Ukraine

La douma d’tat le mardi, le 22 décembre, a adopté ordonnée par le président de la fédération de RUSSIE, la loi sur la suspension du Traité sur une zone de libre-échange (ALE) à l’égard de l’Ukraine.

Les députés ont voté pour cette décision immédiatement en première lecture et, en général, transmet «Interfax».

Tous les quatre fractions de la Douma d’etat ont voté pour l’adoption de la loi.

Comme l’a signalé, hier, le 21 décembre, les pays de l’union économique Eurasienne, le Kazakhstan, la Biélorussie, le Kirghizistan et l’Arménie n’ont pas soutenu la Russie dans la question du refus de la zone de libre-échange avec l’Ukraine, qui agit dans le cadre de la CEI. Les partenaires de la fédération de RUSSIE ont l’intention de prendre une décision dans un an et demi après l’analyse de nouvelles relations commerciales.

Rappelons-le, président de la fédération de RUSSIE Vladimir Poutine a signé un décret sur la suspension partir du 1er janvier 2016 du Traité sur la zone de libre-échange entre la Russie et l’Ukraine, en vigueur dans le cadre de la zone de libre-échange de la CEI.

Partir du 1er janvier 2016 commencer à agir à l’Accord de zone de libre-échange entre l’Ukraine et l’Union Européenne. À cet égard, le président de l’Ukraine Piotr Porochenko a exprimé la certitude que la zone de libre-échange avec l’union européenne compense les pertes de l’économie de l’Ukraine de la fermeture du marché russe dans les années à venir.




La douma d’etat de la fédération de RUSSIE a appuyé la suspension d’un traité sur un ALE avec l’Ukraine 22.12.2015

0
Декабрь 22nd, 2015 by