La russie, la Turquie et l’Iran ont convenu de la délimitation des zones деэскалации en Syrie

La russie, la Turquie et l’Iran ont convenu de la zone деэскалации en Syrie. Le cessez-le-feu là-bas doit être respecté dans un délai de six mois, mais la durée peut être prolongée, a rapporté Radio Free Europe / Radio Liberty.

Dans la déclaration commune adoptée lors du prochain cycle de négociations sur la Syrie, dans la capitale du Kazakhstan, Astana, a déclaré que la zone est entièrement ou partiellement comprendra quartier de Ghouta Orientale, dans le nord de la province de Damas et de la province d’Idlib, Homs, Lattaquié, Hama et Alep.

La guerre en Syrie entre les forces gouvernementales et les différentes factions rebelles se poursuit avec 2011. À partir de 2014, la coalition internationale dirigée par les états-UNIS, le début d’une opération militaire en Syrie. L’objectif principal de l’intervention dclare la lutte contre les militants de «l’etat Islamique», cependant, la coalition soutient également les adversaires du président Syrien Bachar el-Assad. En septembre 2015 dans le conflit au côté du gouvernement syrien est intervenue pour la Russie. Les pays occidentaux ont à plusieurs reprises accusé de Moscou dans les bombardements de la force, de l’opposition à Assad.

23-24 janvier 2017 à Astana pour la première fois depuis le début du conflit en Syrie, des représentants du gouvernement et des forces d’opposition du pays se sont rencontrés à la table des négociations.

Les pays-garants de la Russie, l’Iran et la Turquie ont convenu de créer un mécanisme tripartite à surveiller le respect du cessez-le-feu en Syrie et d’éviter les provocations.

Les 3 et 4 mai à Astana passait un nouveau cycle de négociations, à la suite de laquelle a été signé un mémorandum conjoint de la Russie, de l’Iran et de la Turquie sur la création de quatre zones de sécurité en Syrie. Syrienne de l’opposition armée a rejeté le plan de création de zones de sécurité, les qualifiant de menace de l’intégrité territoriale du pays, et a refusé de reconnaître l’Iran le garant de l’armistice.




La russie, la Turquie et l’Iran ont convenu de la délimitation des zones деэскалации en Syrie 15.09.2017

0
Сентябрь 15th, 2017 by