Le Département d’état des états-UNIS ont demandé d’annuler une sentence Семене

Les etats-UNIS sont préoccupés par la décision «de la cour» occupé de la fédération de RUSSIE de la Crimée, qui a identifié le journaliste ukrainien Nicolas Семену coupable d ‘ «incitation au séparatisme». Sur cela dit dans un communiqué publié sur le site du département d’État des états-UNIS.

L’office a souligné que Семену condamné pour avoir critiqué l’occupation russe et l’annexion de la Crimée.

«Nous encourageons les russes et les autorités d’occupation d’annuler une sentence monsieur Семене, de lui permettre de reprendre un journalisme d’activité, mettre fin à la campagne pour la répression de la dissidence en Crimée», – a noté dans le Département d’etat.

Département d’etat a rappelé que la Crimée reste partie intégrante de l’Ukraine.

En avril 2016, contre Nicolas Семены poursuites pénales ont été engagées «pour les appels à séparatisme». Le journaliste ont inclus dans la liste fédérale des terroristes et des extrémistes de la fédération de RUSSIE.

Selon l’accusation, dans l’article «le Blocus – la première étape nécessaire à la libération de la Crimée», publié en 2016, le journaliste a appelé à une violation de l’intégrité territoriale de la Russie. Les graines ne reconnaît pas de la faute et a déclaré à plusieurs reprises que réalisésğ son droit à la liberté d’expression.

Le 22 septembre, la Gare, le tribunal de district de Simféropol condamné Семену à deux ans et demi de prison avec une période de probation de trois ans. La protection de la journaliste a l’intention de faire appel de la condamnation dans la «cour Suprême» аннексированного de la Crimée.




Le Département d’état des états-UNIS ont demandé d’annuler une sentence Семене 26.09.2017

0
Сентябрь 26th, 2017 by