Le parlement britannique a fortement soutenu la Brexit

La chambre des communes du parlement britannique a approuvé en première lecture procédure pour la mise en œuvre Brexit — déclenchement de l’article 50 du traité de Lisbonne sur les modalités de retrait d’un pays de l’union Européenne. Le vote est devenu nécessaire après la décision de la cour Suprême, qui a jugé que la volonté référendum et de l’arrêté du gouvernement ne suffit pas pour lancer des négociations, écrit NEWSru.com.

D’ailleurs, au parlement Brexit ont soutenu considérablement résolument, plutôt que sur le référendum de l’été dernier. Comme transmet l’armée de l’air, après deux jours de débats au parlement un projet de loi du gouvernement sur la sortie de l’UE ont soutenu 498 députés, contre les déclarations de 114. Ont voté contre Scottish national party et les libéraux démocrates, ainsi que les 47 députés travaillistes et un conservateur, qui vont à l’encontre de la ligne de leur parti.

Au cours de la discussion, le ministre de la sortie du royaume-Uni de l’union Européenne , David Davis a rappelé aux députés que, s’ils ne l’approuve pas le projet de loi, vont contre la volonté du peuple.

La deuxième lecture du projet de loi, au cours de laquelle il sera examiné plus en détail, fixée au 6 février, rapporte Reuters.

Le premier ministre , Theresa May, a annoncé plus tôt qu’a l’intention d’annoncer officiellement à l’Union de la sortie de la grande-Bretagne — et donc de commencer la procédure de l’article 50, jusqu’à la fin de mars 2017. Le même article consacre à des négociations sur les conditions de la libération de deux ans. Son plan Brexit Mae a présenté à la mi-janvier.

Lors d’un référendum en juin 2016, la plupart des habitants de la grande-Bretagne (51,9%) a déclaré au cours d’une sortie du pays de l’UE.




Le parlement britannique a fortement soutenu la Brexit 02.02.2017

0
Февраль 2nd, 2017 by