Le PPO a trois «de sérieux candidats au poste de première

Le leader de la faction «Bloc Porochenko» Iouri Loutsenko a déclaré, qui est maintenant considéré trois candidats au poste de premier ministre de l’Ukraine. Sur ce, il a déclaré que le 16 mars, dans une interview avec des journalistes, rapporte Ukrinform.

«Il ya au moins trois graves à la candidature, et maintenant vient la conversation entre les différentes factions de la coalition dans le cadre de l’ancienne de la coalition européenne pour avancer le prochain premier ministre au prochain gouvernement et, de préférence, avec un suivi du programme», a déclaré Loutsenko.

Il a précisé que, à son avis, cette question sera examinée la semaine prochaine. Ce travail peut prendre toute une semaine, «mais s’il va mieux, alors nous pouvons vraiment une séance extraordinaire sous est de recueillir la semaine prochaine».

En même temps, il a noté que tout dépendra de la consultation avec les factions. Le leader de la faction PPO, répondant aux questions des journalistes, a précisé que la dernière fois, le premier ministre Arseni Iatseniouk n’a pas été licencié en raison de ce que, plusieurs dizaines de députés de différentes factions, y compris «avec notre, de la peur et de turbulence entre le retrait et non affectée. Par conséquent, la réponse à ce que ces voix sont apparus, il y a un prêt successeur préparé par le gouvernement et a terminé le programme à l’endroit de l’actuel premier ministre».

Rappelons-le, le 16 février, la Rada Suprême, après avoir entendu le rapport du premier ministre Arseni Iatseniouk sur le travail du gouvernement pour l’année 2015, a rejeté, en reconnaissant ce travail insatisfaisante, mais lors d’un vote de défiance au gouvernement de réunir seulement 194 voix et avec le minimum requis de 226. Un nouveau vote sur cette question, peut-être à la prochaine session qui débutera en septembre.

Le 17 février faction «Patrie», a annoncé son retrait de la coalition.

Le 18 février, la fraction «Самопомич également décidé de quitter la coalition.

En septembre 2015, la coalition a quitté «parti Radical».

En l’absence des représentants de la «Самопомичи», «тимошенковцев» et «radicaux» dans la coalition Européenne de l’Ukraine» restera 217 députés en minimum requis de 226 membres pour former une majorité.

Le 19 février, le premier vice-président de la Verkhovna rada d’André Парубий a déclaré que dans la composition de la coalition parlementaire se trouve à plus de 226 députés, et elle existe.

Le premier chef adjoint de mot routine du comité de la Verkhovna rada Paul Пынзеник est rapporté que, juridiquement, la fraction «parti Radical» se trouve encore dans la composition de la coalition parlementaire.

Le premier ministre déclare qu’il est nécessaire que le reformatage de la coalition et les changements dans l’accord de coalition. Aussi Iatseniouk mène des négociations sur le sort de la coalition avec le leader de «radicaux» Oleg Ляшко.

Le leader de la faction PPO «Solidarité» Iouri Loutsenko exige Iatseniouk a proposé un nouveau gouvernement ou d’un parti.

De nombreux hommes politiques et les experts disent sur l’imminence d’élections du parlement.

Le président Piotr Porochenko et le premier ministre Iatseniouk lors de cette jouent est strictement contre la tenue d’élections législatives.




Le PPO a trois «de sérieux candidats au poste de première 17.03.2016

0
Март 17th, 2016 by