Le rapport de l’AP, un projet de loi sur la réinsertion correspond à la Russie comme l’agresseur, et le mode ATO succéderont d’autres MÉDIAS

Dans l’Administration du Président de l’Ukraine Porochenko ont convenu avec les partenaires du projet de loi sur la réinsertion dans le Donbass. Il est rapporté par le «Européenne de la vérité» se référant à une source sur Bankova.

Selon l’interlocuteur de la publication, le document sera enregistré à la Verkhovna Rada bientôt. Encore inconnue, qui sera l’initiateur d’un projet de loi, mais il est probable que le projet donnera Porochenko, écrit FR.

Une source a déclaré que le document d’accord avec des partenaires étrangers, y compris avec des pays normand format et les états-UNIS, et le projet a apporté des modifications. Le projet de loi propose de légiférer pour fixer le pays le statut de l’agresseur. Le régime juridique de l’ATO remplaceront le nouveau, qui est actuellement dans la législation non.

«Nous introduisons le terme «fédération professionnelle du pouvoir». Nous constatons que l’Ukraine n’assume aucune responsabilité pour les actes des autorités d’occupation et reconnaît inutiles tous les documents adoptés par la puissance occupante», – a déclaré l’interlocuteur de l’édition.

Dans l’administration Porochenko s’attendent à ce que la loi renforcera la position de l’Ukraine devant un tribunal International de l’ONU et aidera à harmoniser bon Kiev format de maintien de la paix de la mission. La source a souligné que si la Russie sera reconnu agresseur, ses représentants entrer dans la composition de la mission ne le pourront pas.

En AP insistent sur le fait que la nouvelle loi avez besoin de prendre dans un délai d’une semaine en plénière, puisque le 18 octobre est la date limite de validité de la loi sur l’ordre spécial de l’autogestion locale dans certaines régions du Donbass.

Le 13 juin, le secrétaire du Conseil national de sécurité et de défense de l’Ukraine Alexander Турчинов a déclaré que les actions militaires dans le Donbass ont dépassé le format de l’ATO, tant par leur longueur et par son ampleur, il est nécessaire de passer à un nouveau format de la protection de l’Ukraine de l’agression russe. Le 14 juin, le président de l’Ukraine Piotr Porochenko a souligné que la déclaration de Турчинова pas discuté sur le remplacement de l’ATO militaires de l’état.

Le 20 juin, «Громадське la TUBERCULOSE», a publié un document intitulé «Projet de concept», qui doit servir de base à un projet de loi «Sur les particularités de la politique publique en matière de rétablissement de la souveraineté de l’Ukraine sur temporairement les territoires occupés, les régions de Donetsk et de Lugansk Ukraine».

Le journal russe «Vedomosti» en référence à leurs sources a déclaré que le plan de la réinsertion dans le Donbass, qui développent dans l’Administration du Président de l’Ukraine, implique la cessation de l’ATO et de l’introduction de la loi martiale.

Le 10 juillet, le Conseil de la sécurité nationale et de défense de l’Ukraine a reporté l’examen du projet de loi sur деоккупации dans le Donbass. Secrétaire de la CNDS Alexandre Турчинов a noté que le Ministère des affaires étrangères et de l’Administration du Président a été chargé de mener des consultations avec les partenaires internationaux.

Le 28 août, le représentant du président de BP Irina Loutsenko a déclaré que le projet de loi sur la réinsertion du Donbass à 99,9% prêt à l’amendement de Radu.




Le rapport de l’AP, un projet de loi sur la réinsertion correspond à la Russie comme l’agresseur, et le mode ATO succéderont d’autres MÉDIAS 29.09.2017

0
Сентябрь 29th, 2017 by