L’iran a introduit du combustible d’un embargo à l’égard des travailleurs du Kurdistan

Le ministère des routes et de l’urbanisme, de l’Iran a introduit un combustible de l’embargo à l’égard des travailleurs du Kurdistan, a rapporté l’agence Tasnim.

«Compte tenu des événements récents dans la région, il est conseillé, pour les compagnies internationales de transport et des conducteurs, en vigueur dans cette région, d’éviter de chargement et de transport de produits pétroliers dans la région du Kurdistan irakien et de lui jusqu’à nouvel ordre», selon la directive de l’organisation de maintenance des routes et des transports, de l’Iran, qui relève du ministère des routes et du développement urbain.

L’agence IRNA a écrit que l’embargo introduit le 27 septembre.

Le 25 septembre, dans le Kurdistan irakien a passé un référendum. Plus de 90% des électeurs ont soutenu l’indépendance de la région.

Au vote, le 25 septembre ont participé les provinces d’Erbil, Sulaimaniya et de Dohouk, ainsi qu’un certain nombre de zones en dehors de l’autonomie kurde.

L’irak, l’Iran et la Turquie ne reconnaissent pas le référendum.

Le président de la Turquie, Recep Erdogan a qualifié le référendum sur l’indépendance du Kurdistan illégale et a menacé de sanctions.

Le 29 septembre, les compagnies aériennes étrangères effectuant la décision des autorités de l’Irak, ont suspendu les vols au Kurdistan irakien.




L’iran a introduit du combustible d’un embargo à l’égard des travailleurs du Kurdistan 01.10.2017

0
Октябрь 1st, 2017 by