SUPPORT et KIU dit-on, comme pour les élections

Le second tour des élections locales est fixé, moins de troubles de la loi électorale, que lors du premier tour.

Sur cela dit dans le communiqué du réseau civil, «l’appui», diffusé aujourd’hui à une conférence de presse UNIAN.

La réduction de la comparution du deuxième tour de l’élection n’a pas réduit la légitimité des résultats de vote — métal-caoutchouc
Le deuxième tour des élections en Ukraine, a passé, selon les normes internationales — KIU
Les résultats préliminaires de l’élection
Le BIDDH/OSCE: l’élection des maires des villes de l’Ukraine le 15 novembre respectent les standards démocratiques

«Par rapport à la 25 octobre, au cours de la journée re-vote observateurs de «SUPPORT» ont enregistré des diminutions du nombre total de violations dans les activités des commissions électorales et des autres acteurs du processus électoral», — a déclaré dans un communiqué.

Toutefois, selon ses auteurs, certains incidents et accidents du processus électoral avaient des signes d’une violation flagrante de la législation, qui doivent être rapidement et politiquement de façon impartiale par les autorités compétentes. Dans le réseau de «SUPPORT» soulignent que des infractions mineures, qui sont principalement concernaient le non-respect de l’ordre des votes, au cours de la journée ont été enregistrés dans 17% des bureaux de vote. Le 25 octobre, des cas similaires ont été de plus en plus fréquentes — leur ensuite fixé sur 24,5% des bureaux de vote.

Dans la ville de Dnipropetrovsk, le nombre de violations constatées par des observateurs du réseau «SUPPORT», a diminué par rapport au premier tour avec 40% à 21,4%. Aussi, le 15 novembre, selon les données des observateurs du réseau «SUPPORT», 11,5% de la cité de la commission électorale de l’Ukraine ont commencé à les réunions préparatoires avant 7 heures et 15 minutes. «C’est moins par rapport au premier tour de scrutin, lorsque les séances du matin avant la date limite fixée par la loi ont eu lieu de 17% de sites», — a déclaré dans un communiqué.

Dans le réseau de «SUPPORT» soulignent que tous les bureaux de vote du pays ont passé les les réunions préparatoires, de manière appropriée le quorum. Dans le même temps, 2% de la cité des commissions électorales à Dnepropetrovsk est pas permis de dresser un procès-verbal de sa réunion préparatoire. SUPPORT souligne qu’il est beaucoup moins par rapport à la 25 octobre, quand, lors d’une matinée de réunion, on conduisait les protocoles de 8% des bureaux de vote de Dnipropetrovsk. Également le SUPPORT de notes, que cette fois un plus grand nombre de bureaux de vote (92%) s’est ouvert à l’heure, alors que, dans Dnepropetrovsk à l’heure s’est ouvert à moins de sites (88%).

L’abus qui est le plus souvent fixé par les observateurs du réseau «SUPPORT» dans un délai de 15 novembre, a été la violation du secret du vote, que se manifestait dans la divulgation du contenu de la volonté du citoyen. De tels cas ont été enregistrés dans 9,2% des bureaux de vote au sein de l’ensemble de l’Ukraine. Dans le premier tour de ce genre d’abus a été de moins de 7,5%. À Dnipropetrovsk, le nombre de cas de violation du secret du vote est passé de 13,8% à 8,9%. En outre, le recours constate que les faits de la photographie bulletins d’information, comme dans le premier tour, ont été isolés au sein de l’ensemble de l’Ukraine, mais à Dnepropetrovsk à de tels abus se sont produites beaucoup plus souvent — de 11,7% des bureaux de vote.

Également dans le réseau de «SUPPORT» ont fait remarquer que dans le deuxième tour a effectivement été réduits au minimum l’interruption, qui sont le plus souvent enregistrée le 25 octobre, les tentatives de la délivrance des bulletins sans document d’identité. Le nombre de cas a diminué de 17,8% à 0,8% au moins de l’Ukraine. SUPPORT relève que cette tendance est en grande partie dû au fait que ces abus sont les plus répandus dans les zones rurales, où le vote cette fois-ci n’a été réalisée. Les cas de banshee bulletins d’information ou de trafic illicite de entravant l’accès des électeurs dans la salle de vote, les observateurs du réseau «SUPPORT» n’est pas découvert. En outre, plus de 1% des observateurs de ce réseau ont indiqué que les bureaux de vote n’ont pas fourni leur donnant la possibilité de passer d’observer toutes les procédures appliquées lors de la séance de la matinée et le début d’un processus de vote.

À la différence du premier tour de scrutin, cette fois, les observateurs du réseau «SUPPORT» n’est pas signalé à propos des obstacles méthodologiques et artificielle de la limitation de la part de la commission électorale, à cause de laquelle ils n’avaient pas la possibilité d’observer toutes les procédures appliquées.

La réduction de la comparution du deuxième tour de l’élection n’a pas réduit la légitimité des résultats de vote — métal-caoutchouc

Civile d’un réseau de «SUPPORT» soulignent que la baisse de la participation des électeurs sur la réitération du vote n’a pas réduit la légitimité des résultats de vote.

«Le déclin de la participation des électeurs sur la re-vote reflète la spécificité et l’intensité de déroulement de la campagne électorale sur la réitération du vote dans certains territoriales громадах et ne peut pas être interprété comme le fait de réduire publique de la légitimité des résultats de la volonté ou de la croissance de la méfiance des citoyens à l’institut des élections», — a déclaré dans un communiqué.

Selon le réseau de «SUPPORT», la participation électorale le 15 novembre a été plus faible que dans la journée de vote aux prochaines élections de 2015 (34,4% contre 46,6%). Ainsi, dans un deuxième vote a réuni plus de 12% de moins d’électeurs que le jour de vote aux prochaines élections locales, le 25 octobre.

Le SUPPORT de notes, que l’introduction d’un scrutin majoritaire de la majorité absolue aux élections urbaines de buts a créé des conditions favorables consacrée à la définition des électeurs de leur propre relation à deux est le plus populaire dans les collectivités territoriales громадах (communautés) aux candidats, ce qui renforce la responsabilité de tous les côtés par les résultats du vote.

En même temps, dans le réseau «SUPPORT» soulignent que tous les candidats ont profité pleinement de ces possibilités, l’abandon de la directe d’un débat avec un concurrent ou en limitant leur activité électorale de l’agitation lors de la médiation par les MÉDIAS.

Le deuxième tour des élections en Ukraine, a passé, selon les normes internationales — KIU

Le deuxième tour de l’élection des maires des grandes villes en Ukraine, a passé dimanche dernier à la conformité avec les normes électorales, selon le Comité des électeurs d’Ukraine.

«Nous avons des raisons de dire que le second tour de l’élection répond aux normes internationales honnêtes et démocratiques des élections», — a déclaré lors d’une conférence de presse lundi, le directeur général KIU Alexis Bourse. Il est rapporté par Interfax-Ukraine.

«Les faits de violation de la loi, qui ont été validées KIU, dans la plupart des cas, n’ont pas porté de grande envergure et ne pouvaient pas influer considérablement sur les résultats des élections», a — t-il ajouté.

Toutefois, selon lui, dans les villes, où l’écart dans les résultats de scrutin entre les deux candidats la petite, les faits de la manipulation et de violations pourraient avoir peu d’impact sur le résultat du vote.

Dans l’ensemble, l’évaluation de KIU, le processus d’élection de recommencer le vote a été bien organisé, bien que se produisent certains problèmes. En particulier, à Dnepropetrovsk a été révélé par la grande échelle de la pyramide de la corruption, dans laquelle ont été impliqués dans près de 10 mille électeurs. «C’est la plus grande échelle, le schéma de la corruption des électeurs», — a dit l’expert.

Il a expliqué que le premier tour des élections, on a utilisé un système de биткоинов que les électeurs ont été encouragés par le processus de participation aux élections. Selon l’expert, ce schéma a été difficile de les reconnaître, cependant, les représentants du ministère de l’intérieur et les services de renseignement ont pu la découvrir et d’en empêcher l’utilisation dans le deuxième tour.

La bourse a également déclaré que, lors de ces élections, traditionnellement, a eu lieu «la guerre экзитполов». En particulier, à Mykolaïv «Оппозиционный bloc», a annoncé à l’issue экзитпола passée de cette force politique, à propos de la victoire de son représentant Igor Dyatlovo. Dans le même temps, quelques heures, lui Pics a déclaré à propos de sa défaite.

KIU appelle les forces politiques refuser de procéder à la экзитполов à l’avenir de leurs propres forces et de réserver des structures sociales.

Le pdg de la KIU a également souligné que dans krivoy rog et Kirovograd l’écart de voix entre les joueurs est faible – environ 300 à 800 votes. La bourse n’est pas à exclure que, dans ces deux villes à l’avenir «électoral format, passe dans le judiciaire».

Le 15 novembre en Ukraine a eu lieu le deuxième tour des élections urbaines de buts. Le vote était de 19 centres régionaux et 10 villes d’importance régionale.

Le taux de participation était très faible 34%. Notez le 26 octobre ont visité des sites de 46% de l’électorat.

En raison de la faible participation des électeurs dans le «Bloc Porochenko» et «Оппозиционном le bloc» a déclaré que dans la loi sur les élections locales en Ukraine devront apporter des changements, car les deux tours des élections municipales dans les grandes villes ne se sont pas réalisées.

Les résultats préliminaires de l’élection

KIEV

KIEV

Selon les résultats de 100% des protocoles de district le TECK, l’actuel maire de la capitale Vitali Klitschko a remporté le second tour de l’élection de Kiev avec 392 614 voix des électeurs (66,5%). L’adversaire Klitchko Borislav Bouleau a marqué 197 844 voix des électeurs (33,51%).

DNEPROPETROVSK

ДНІПРОПЕТРОВСЬК
Create pie charts

Candidat dans maires de la ville de Dnipropetrovsk Boris Filatov gagne les élections avec le résultat de 53,76%. Comme le rapporte le coordinateur électorales et parlementaires de programmes de réseaux «SUPPORT» Olga Айвазовская dans Facebook, comme en témoignent les résultats en parallèle de comptage. Filatov a marqué 53,76% des voix, Alexandre Vilkul — 46,24%.

Les LIONS

V_V

À Lviv, selon les résultats du traitement de 100% des protocoles avec les sites en vigueur de l’urbain à la tête d’André Jardin voté 140,942 mille électeurs ou de 61,1%. Pour le candidat de «la Liberté» Ruslan Кошулинского voté 85,021 mille électeurs (36,86%).

LA RÉGION D’IVANO-FRANKIVSK

ІВАНО-ФРАНКІВСЬК

Dans la région d’Ivano-Frankivsk, sur le calcul de 100% des protocoles de PEC, gagner des élections urbaines, chapitre a remport le représentant EN «Liberté» Ruslan Марцинкив. Voté 37 714 électeurs 56,47%, représentant de «Bloc Porochenko «Solidarité» d’Igor Насалика ont donné leur voix 29 077 électeurs, ou de 43,53%.

TCHERNIVTSI

ЧЕРНІВЦІ

À Tchernivtsi traité 100% des protocoles de la cité des commissions électorales, ce qui a permis d’établir les résultats officiels de la re-vote. Selon le protocole de Tchernivtsi urbain de la commission électorale, le maire de Tchernivtsi élu Alexis Каспрук (64,47%) et Vitaly Михайлишин a marqué un enjeu 35,53%.

РИВНЕ

РІВНЕ

Selon les informations préliminaires obtenues lors de l’adoption de Rivne urbain par la commission électorale protocoles de compter les votes de 100% des bureaux de vote, le vainqueur de la Ривне pour le siège du maire est devenu le candidat самовыдвиженец Vladimir Хомко, qui aura 36 852 voix des électeurs. Pour Хомко ont donné de la voix 64,21% de l’électorat, Dmitri Якимца – 32,15%.

LOUTSK

ЛУЦЬК

Cette Année, selon les résultats du traitement de l’information de tous les 83 parcelles de la ville, la victoire du deuxième tour de l’élection du maire a remport agissant de ville, le président Nicolas Romaniuk. Il a soutenu 57% des résidents du centre régional. Alexandre Товстенюка soutenu 43% лучан.

La ville de TCHERKASSY

ЧЕРКАСИ

Le maire de Tcherkassy Sergey Одарич a reconnu sa défaite au deuxième tour de l’élection du maire. Il a dévoilé les résultats de la pré-comptage des votes, selon lequel il 2 des milliers de voix a perdu de son adversaire — chef régional de l’organisation DANS la «Patrie», Anatoly Bondarenko. Selon l’état-major Одарича, à seulement participent aux élections de 60 à 256 habitants de Tcherkassy. Pour Bondarenko a voté le 29 594 aux électeurs pour Одарича — 27 553.

POLTAVA
POLTAVA

Le maire de Poltava réélu agissant municipal tête de , Alexandre Mère. a reçu 53 390 votes des électeurs, ce qui représente 62,9%. Son rival, l’ancien maire de Poltava André Матковский (PPO «Solidarité») a marqué 37,4% — 31 955 voix.

KHERSON

KHERSON

Kherson l’élection du maire a vaincu самовыдвиженец Vladimir Миколаенко, soutenu 70,51% de l’électorat. Pour son concurrent, le représentant de l’Батькивщины» Vladislav Мангера voté le 15 mille 697 херсонцев (29,48%).

NIKOLAEV

МИКОЛАЇВ

Candidat à la mairie de la ville de Nikolaev de «du bloc d’Opposition» Igor Dyatlov a reconnu la défaite électorale avant l’annonce officielle des résultats. Les données sur la victoire confirme et le siège du candidat du parti «Самопомич» Alexandre Sienkiewicz. Du 22:50 dimanche, le 15 novembre, Sienkiewicz se dégagea de son adversaire sur 11 447 voix. Ont voté pour lui 53 662 de l’électeur, en Dyatlovo — 42 215.

SAC

SUMI

Le Sumac après le traitement de 100% des données avec des protocoles des bureaux de vote, avec un résultat de 69,93% gagne le maire Alexandre Lyssenko. Son concurrent Anatoly Епифанов a reçu 21 400 voix (30,07%).

L’ÉGLISE DE BLANC

Le candidat à la mairie de Blanche de l’Église de Constantin Efimenko a reconnu sa défaite aux élections du 15 novembre. Le gagnant a été le représentant de la partie «self help» Gennady Sauvage

ZHYTOMYR

ZHYTOMYR

Selon le parallèle de comptage de l’état-major du candidat à la mairie de Jytomyr Sergei Сухомлина «Bloc de Porochenko» Solidarité», il se dégagea 10% de son конкурентки Amour Цимбалюк, qui représente le parti «Patrie». Selon les résultats de comptage de 56 047 votes, pour Сухомлина voté 55,09%, pour Цимбалюка — 44,91%.

ПАВЛОГРАД
ПАВЛОГРАД

Selon les informations Павлоградской urbain de la commission électorale, l’écart entre les candidats de мэрское fauteuil près de 2%. Le nouveau maire ici, c’est le candidat du «du bloc d’Opposition» — Anatoly Sommet. Avant les élections, il devient vice-maire. Le sommet a marqué 21 000 votes des électeurs. Son adversaire était un jeune vétéran de l’ATO, un ancien mineur Eugène Терехов. Ont voté pour lui, plus de 14 000 aux électeurs locaux.

UZHGOROD

Uzhgorod

Candidat à la mairie de Oujgorod du parti «Видродження» Bogdan Андриив, selon son état-major, gagne les élections, se soustraire à la moitié de son concurrent Sergei Ратушняка. Pour Андриива donné 20 mille 665 voix, Ратушняк a reçu 10 903 milliers de voix d’électeurs.

Le BIDDH/OSCE: l’élection des maires des villes de l’Ukraine le 15 novembre respectent les standards démocratiques

Le deuxième tour de l’élection des maires des grandes villes en Ukraine, a passé dimanche dernier à un niveau élevé, a déclaré le chef de la mission d’observation électorale du BIDDH/OSCE Tana de Зулуэта.

«Sur la base des messages de nos moniteurs de personnel qualifié sur les sites a organisé les élections correctement», a — t-elle dit lors d’une conférence de presse, le lundi 16 novembre 2015, à Kiev.

Selon de Зулуэты, les observateurs évaluent la procédure de vote comme «bonne» et «très bon» dans 99% des cas qui étaient soumis à la surveillance.

«La transparence a été assurée, et les observateurs ont eu accès à la procédure (le bulletin de vote tel, sans restriction sur presque tous les bureaux de vote», a — t-elle ajouté.

Dans ce chapitre, la mission a ajouté que les observateurs отметилит certains problèmes pendant le processus électoral. «Nous pouvons dire que le second tour de scrutin qui a affecté déployée le processus de collecte des états financiers des précédentes élections, le 25 octobre, qui respecte le délai fixé par la loi», — a dit de Зулуэта.

Aussi, selon le chef de la mission d’observation, sur la campagne électorale ont affecté les «puissants intérêts commerciaux». «Je pense, il est à noter que l’argent influent sur le comportement des MÉDIAS et d’autres aspects du processus de… Nous pouvons dire que, dans ce tour de l’élection a été d’un très grand nombre de messages sur les arrestations d’hommes politiques, que перебивало d’autres aspects de la campagne», dit Ainsi de Зулуэта.

Elle a noté l’absence de l’égalité de terrains de jeux à la radio et à la télévision pour tous les acteurs du processus électoral. «Sur la base de notre suivi, comme l’élection, le 25 octobre PPO et «Оппозиционный bloc» ont reçu le plus de temps d’antenne à des programmes liés à la publicité de l’élection», a déclaré de Зулуэта.




SUPPORT et KIU dit-on, comme pour les élections 16.11.2015

0
Ноябрь 16th, 2015 by